0 Partages

Isoler des murs à l’aide de vieux blue-jeans : vive le recyclage!

Avec ses 500 kg de déchets annuels, le citadin peut mieux faire, mais déjà, s’il trie convenablement, il y a moyen de réduire fortement les conséquences environnementales et économique d’une telle abondance.

Parmi les isolants dits « naturels » (ouate de cellulose, laine de mouton…) j’en ai découvert un assez insolite, mais, pourquoi pas après tout : Le blue-jeans !Coussin-isolant-obtenu-à-partir-du-recyclage-de-vieux-blue-jeans
Si vous n’aimez plus ses trous, son teint délavé, s’il ne peut pas être donné, surtout ne le mettez pas à la poubelle, portez-le à la déchetterie du coin ou placez-le dans les sacs des entreprises spécialisées dans la collecte de vêtements.

Les caractéristiques de cet isolant sont :
• Résistance au feu de classe A
• Aucune fibre de verre
• Sans formaldéhyde
• Résiste à la prolifération microbienne
• Absorption acoustique supérieure
• Propriétés thermales supérieures (jusqu’à R-20)

Une deuxième vie les attend, tout aussi utile, regardez via le reportage ci-dessous (2’28 »), extrait de l’émission « Une brique dans le ventre » RTBF) comment la filière établie en Angleterre gère la transformation de nos vieux blue-jeans.

Liens

[vimeo]http://vimeo.com/29260609[/vimeo]

Isolation blue-jeans et recyclage
Étiqueté avec :        

6 avis sur « Isolation blue-jeans et recyclage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.