0 Partages

Plus de 400 m² de produits locaux, c’est le défi des magasins d’ici !

Le positif de la crise alimentaire, c’est la remise en question de la fiabilité des produits industriels vendus sur le marché à l’heure actuelle.

Des produits exclusivement alimentaires et locaux, des étiquettes qui en disent long, voilà le fer de lance de ce nouveau concept de magasin de détail qui ouvrira ses portes le 25 mai prochain, à 13h, au sud de Namur : à Naninne.

Une boulangerie, un espace restauration ainsi qu’un rayon de livres sur l’alimentation locale et durable intégreront également cette grande surface.

ici_logo_magasin_180x178Le projet de l’initiateur Frank Mestdagh, associé à Florence Trokay, laisse rêveur : offrir aux clients une gamme très large de produits wallons et locaux, tant en produits frais (fruits, légumes, viande, fromage, charcuterie…) qu’en produits d’épicerie et en boissons (vins, bières, jus…).

L’objectif est de proposer des produits alimentaires les plus locaux possible, provenant d’exploitations et entreprises belges, principalement wallonnes. Les denrées sont peu transformées et élaborées de manière responsable, sans pour autant respecter les normes de la production biologique.
Notre enseigne privilégie les produits de saison.
L’objectif poursuivi ne sera atteint que grâce à la mobilisation et la participation active des producteurs et des consommateurs (consom’acteurs).
Le slogan en dit long : Ma région me régale ! [Frank Mestdagh]

Un espace récupération de vos articles à recycler (cartouches d’encre, bouchons de liège, ampoule, les piles usagées, …) sera disponible sur place.

Si le succès est au rendez-vous d’autres magasins du même style pourraient ouvrir leurs portes ailleurs en Wallonie et à Bruxelles.

L’engagement

ici_sac_reutilisable_magasin_101x152– Chez d’ici, on veille à vous proposer des produits locaux, de saison et authentiques (les moins transformés possible).
– Hors saison, une gamme limitée de produits d’importation, commandés chez des producteurs étrangers sélectionnés selon les mêmes critères que pour les producteurs locaux sera malgré tout disponible.
– Concrètement : au moins 50% des produits proviendront de petits producteurs installés dans un rayon de maximum 50 km.
– Pour chaque produit, une information sera disponible reprenant l’origine du produit, le nom de son producteur et ses principales caractéristiques.
– L’ensemble du bâtiment et ses abords ont été conçus et aménagés de manière durable (isolation, éclairage naturel  parking drainant, chauffage du magasin avec récupération de la chaleur produite par la centrale de production de froid au CO2.

Pour en savoir plus, écoutez l’Interview de Frank Mestdagh, diffusée sur Bel RTL ce 7 mai 2013 dans « Ça va vous changer la vie ».

[wpaudio url= »https://www.attentionalaterre.com/wp-content/uploads/2013/05/dici_super_marche_local_nanine.mp3″ text= »Interview de Frank Mestdagh magasin d’ici » dl= »0″]

Infos pratiques

Adresse : Nationale 4 – Chaussée de Marche 940 – B-5100 Naninne (Namur)

Tél : magasin : +32-81.84.82.09 – bureau : +32-81.84.82.00 – fax : +32-81.84.82.08

E-mail : info@d-ici.be

Horaires : lundi : de 12h à 19h – du mardi au samedi : de 8h30 à 19h – dimanche : de 8h30 à 12h30

Liens

Vidéos

Interview de Frank Mestdagh lors de l’émission On n’est pas des pigons (RTBF) 27/05/2013
[vimeo]http://vimeo.com/67136970[/vimeo]
Reportage sur Canal C 24/05/2013
[vimeo]http://vimeo.com/67069377[/vimeo]
illustration_concept_ici_magasin

D’ici magasin de produits locaux
Étiqueté avec :    

8 avis sur « D’ici magasin de produits locaux »

  • 2 août 2014 à 12 h 47 min
    Permalien

    C’est très bien si (SI) l’on n’y trouve que des produits non-halal (viande, fromages etc…), non casher (huile, jus de fruit, haricots, etc… non casher : ce qui est impossible de nos jours), pas de prix qui se terminent systématiquement par des chiffres 9, paiement avec carte de crédit en ajoutant la taxe bancaire (et non une taxe incluse dans les prix comme partout), etc….
    Si oui, je viens de Rethel tous les mois faire mes courses (en gros)… sans regarder les prix, et pourquoi y ouvrir un « D’ici » dans les Ardennes.

    Répondre
    • 2 août 2014 à 14 h 04 min
      Permalien

      « Voilà une idée qu’elle est bonne! » Je vais la faire suivre aux responsables du « D’ici » de Namur, je pense qu’après cette première année ils sont contents du retour et des commentaires de la clientèle. Merci pour la visite virtuelle ici!!

      Répondre
  • 25 avril 2014 à 0 h 16 min
    Permalien

    Effectivement c’est une très bonne idée de mettre les produits locaux à portée de tous et je pense que cela rapporte plus aux agriculteurs et que les clients sont satisfaits de la qualité.

    Que demander de plus 🙂

    Répondre
  • Ping :Interview Florence Trokay (D’ici) | Quel avenir pour les agriculteurs locaux?

    • 25 mai 2013 à 10 h 44 min
      Permalien

      Oui, et la France a déjà une longueur d’avance dans ce domaine par rapport à la Belgique, même si des initiatives étaient déjà en route, comme Topino.
      AMAP = Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne.
      Merci d’être passé pour ce partage d’info et bon WE!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.