0 Partages

Une première en matière de reconstitution d’os humain.


Le Centre de thérapie tissulaire et cellulaire des Cliniques Universitaires Saint Luc de Bruxelles a mis au point une technique révolutionnaire capable de reproduire de l’os à partir de cellules souches graisseuses d’un patient.

Concrètement : une petite quantité de masse graisseuse est prélevée sous anesthésie locale au niveau du ventre du patient. Ces cellules souches adipeuses sont ensuite mises en culture et différenciées au Centre de Thérapie Tissulaire et Cellulaire.
A la fin du procédé (+/- 3 mois), les spécialistes obtiennent un bloc semblable à de la pâte à modeler (appelé Creost), contenant toutes les propriétés d’un os natif.

11 patients souffrant de non-consolidation osseuse spontanée ont déjà pu bénéficier de cette découverte, le « grand public » devra quant à lui sans doute attendre encore 10 ans.

Afin de proposer ce médicament à un plus grand nombre, une spin-off «Novadip» a été constituée en collaboration avec l’UCL.

Envie d’en savoir plus…consultez les liens et les vidéos ci-dessous !

Liens

De l’os reconstruit à partir de cellules de graisse
Première mondiale en Belgique: de l’os construit avec de la graisse
Site des Cliniques Universitaires St Luc de Bruxelles

Vidéos

Explication au Centre Universitaire St Luc
[vimeo]http://vimeo.com/86247293[/vimeo]

Télé Bruxelles
Reportage de Marie-Noëlle Dinant et Thierry Duboquet – Professeur Denis Dufrane, Centre de thérapie tissulaire et cellulaire des Cliniques Universitaires Saint Luc
[vimeo]http://vimeo.com/86249029[/vimeo]

JT RTL
[vimeo]http://vimeo.com/85138286[/vimeo]

Création d’os à partir de cellules graisseuses
Étiqueté avec :        

Un avis sur « Création d’os à partir de cellules graisseuses »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.