Le premier train à énergie photovoltaïque

train_energie_photovotaique_anvers_470x260

Un train propulsé à l’électricité provenant de panneaux photovoltaïques


C’est devenu une réalité ce lundi 6 juin 2011, date qui restera dans les annales de la SNCB.
C’est en effet hier matin que le premier train circulant à l’énergie solaire (photovoltaïque) est parti de la gare d’Anvers Central.

Cet exploit a été rendu possible grâce à l’installation de 16.000 panneaux photovoltaïques sur le toit du tunnel ferroviaire (rebaptisé tunnel du soleil) de la ligne à grande vitesse qui relie Anvers à Amsterdam.
Ecoutez Sophie Brems ce matin dans la séquence environnement du journal de 8h sur la RTBF :

L’installation sur le tunnel ne fournit pas uniquement de l’électricité pour la circulation des trains, mais également pour tout ce qui concerne l’infrastructure des gares comme l’éclairage, le chauffage, les panneaux de signalisation… ce qui selon le gestionnaire Infrabel rend ce projet unique en Europe.inauguration_train_solaire_photovoltaique_sncb

Au total ce sont chaque année 3.300 MWH d’électricité qui sont produits, ce qui correspond à la consommation annuelle de 950 familles, cela permettra chaque année à 4.000 trains de circuler à l’énergie solaire, ou correspond à une journée complète de circulation ferroviaire en Belgique.

La ligne, conçue pour les trains à grande vitesse (TGV) reliant Paris à Amsterdam en passant par Bruxelles, y traverse une réserve naturelle protégée.
Le tunnel a initialement été construit pour limiter l’impact de la circulation ferroviaire sur les zones boisées environnantes.
Pour limiter les nuisances environnementales, les voies ont donc été recouvertes d’une dalle formant une sorte de tunnel de 3,6 kilomètres de long, dont le toit a été jugé idéal pour le placement de panneaux.
Ceux-ci couvrent une surface de 50 000 mètres carrés, soit environ 8 terrains de football.

Comme pour le Solar Impulse il y a à peine un mois, ce projet n’est qu’à ses débuts car, en un an, le « tunnel du soleil » ne produira que l’électricité dont ont besoin les trains pour rouler en Belgique durant… un jour.

Il y a peu de tunnels comme celui d’Anvers, mais nous pourrions utiliser les toits de gares ou de hangars et les nombreux terrains vagues qui jouxtent les voies, assure encore le patron d’Enfinity, même si aucun nouveau projet concret n’est actuellement à l’étude.

Le projet a coûté environ 15,7 millions d’euros.

Ci-dessous, le reportage diffusé ce soir au JT de la RTBF



12 commen-Terres pour Le premier train à énergie photovoltaïque

  1. Bonjour,

    Je travaille pour le magazine en ligne du site QuelleEnergie.fr. Nos articles sont consultés plus de 15 000 fois par mois. Sur notre magazine, nous abordons des thèmes relatifs à l’environnement comme les énergies renouvelables ou encore le développement durable. Quelle Energie est le leader du conseil en économies d’énergie sur Internet. La société aide les propriétaires de maison à investir sereinement dans des solutions d’économies d’énergie (isolation, chauffage écologique ou panneaux solaires). Pour réaliser les travaux, Quelle Energie met en relation les particuliers avec plus de 300 de partenaires-installateurs, tous certifiés Qualit’EnR.

    J’ai découvert votre site via Twitter vu que vous faites partie des followers de @QuelleEnergie. J’ai lu avec intérêt votre article sur le premier train à énergie solaire. Notre site traitant de la même thématique que le vôtre, je pense qu’il serait intéressant en termes de complémentarité de contenus de faire un lien sur « photovoltaïque » dans la phrase « C’est en effet hier matin que le premier train circulant à l’énergie solaire (photovoltaïque) est parti de la gare d’Anvers Central. » vers notre page produit Photovoltaïque http://www.quelleenergie.fr/economies-energie/panneaux-solaires-photovoltaiques/.

    De notre côté, nous pouvons également vous proposer un lien dans un article de notre magazine http://www.quelleenergie.fr/magazine/ (je vous invite d’ailleurs à consulter notre rubrique économies d’énergies, davantage susceptible de vous intéresser) ou éventuellement sur notre page Annuaires http://www.quelleenergie.fr/a_propos/annuaires ou Partenaires http://www.quelleenergie.fr/a_propos/partenaires.

    N’hésitez pas à me contacter pour plus de précisions.

    Cordialement,

    Mathilde CHEVALLIER
    ——————————————–
    Chargée de projets eMarketing
    QuelleEnergie.fr

  2. Ghislain dit :

    L’idée parait séduisante,

    Mais pour que les panneaux solaires alimentent uniquement les trains (comme cela est sous-entendu ci-dessus),
    il va falloir des batteries de stockage pour lisser la demande en énergie :
    En effet, la vitesse des trains n’étant pas directement liée à l’ensoleillement des rails…

    Un simple calcul montre que pour 3300 MWh produit en 1 an,
    cela représente quand même plus de 600 batteries plombs (type voiture) de 50Ah 12V ! C’est peu probable

    Cela signifie simplement que les panneaux solaires n’alimentent pas directement les trains, mais sont connectés au réseau électrique classique,
    qui lui sert de tampon/stockage pour l’alimentation des trains.
    Cela n’a donc rien de vraiment spécifique au train…

    Bref, cela reste une très bonne solution : c’est simplement la surface inutilisée du toit du tunnel qui est ici intéressante.
    Il aurait pu alimenter directement les 950 familles que cela aurait été aussi intéressant.

    • Michèle dit :

      Bonjour Ghislain, ta remarque est pertinente et juste. Il reste qu’on est pour le moment à l’état de tentatives plus ou moins réussies sur le plan des énergies renouvelables (cfr le solar Impulse : mais lui, il produit pour lui-même, stocke dans des batteries et peut voler la nuit).
      Si ces essais parviennent à nous libérer peu à peu des énergies fossiles, je vote des deux mains !
      Les tentatives d’incitation au placement de panneaux photovoltaïques (pour les entreprises et les particuliers) se multiplient ici, la démonstration du train est sans doute un bel exemple et une super vitrine.
      La génération qui vivra uniquement via des énergies propres est peut-être déjà née ?? Je veux y croire.

  3. Thierry Lahir dit :

    Après l’avion le train, à quand le bateau?

    • Michèle dit :

      Voilà une bonne idée Thierry, je sais que sur certains voilier cela existe déjà pour alimenter l’électronique interne.
      Qui sait demain, un nouveau France totalement propre ??

  4. Véro dit :

    C’est super ! On est en train de revivre les premiers temps du transport. Mais sans pétrole cette fois. Je trouve ça super encourageant ! Merci pour l’info 🙂

    • Michèle dit :

      Oui, on peut voir ça comme ça 😉 Comme le vol de Lindbergh par rapport au Solar Impulse, ou plutôt le contraire !! Merci pour l’énergie (verte) que tu partages toujours ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *