Rouler vert : essence ou diesel ?

cyclistes_chinois_attentionalaterre_com_470x260

Quelques réflexions sur le sujet.

Toujours dans une logique de protection de l’environnement, il est essentiel d’avoir un regard sur la consommation de votre moyen de locomotion.
Si les vieilles automobiles restent extrêmement polluantes, elles ont – dans la majorité des cas – l’avantage de rouler à l’essence. Cette dernière exerce moins d’effets négatifs sur la santé que le Diesel.
Pourtant, pendant longtemps, le gasoil a été vendu pour ses effets positifs pour le consommateur et l’environnement : le moteur Diesel consommait moins de carburant et de ce fait, rejetait moins de dioxyde de carbone.

Les voitures à essence rejettent davantage de CO2

C’est une réalité qui ne surprend plus personne : les voitures munies d’un moteur essence produisent du dioxyde de carbone en plus grande quantité que les autres et ce, même équipées d’un pot d’échappement catalytique. Ce dernier permet de réduire le rejet de gaz à effet de serre mais laisse passer les particules fines, qui ont une incidence directe sur le réchauffement climatique.

Les oxydes d’azote, point noir des moteurs Diesel !

En faisant l’éloge des véhicules roulant au Diesel, les constructeurs automobiles en avaient presque oublié le rejet d’oxydesterre_tousse_pollution d’azote – autrement nommées NOx – qui sont aussi néfaste que le CO2 pour l’environnement.

Les voitures fonctionnant avec du Gasoil sont donc autant susceptibles d’être pénalisés que les véhicules fonctionnant à l’Essence.

Que choisir ?

Tout dépend là de vos habitudes quant à vos déplacements ! Idéalement, optez pour une voiture électrique ou hybride.

Malheureusement, les nouveaux véhicules coûtent encore très (trop) cher et beaucoup de ménages ne sont pas tous dans la possibilité de s’offrir un modèle très écologique, malgré les primes offertes.

A la maison, nous avons pris une grande décision, nous avons revendu notre deuxième voiture, une Toyota d’occasion, assez récente (achetée à l’époque sur un site spécialisé dans la vente de voitures d’occasions) munie d’un moteur Diesel, et j’ai acheté un vélo électrique.

En conclusion, si vous roulez de grandes distances, optez pour le diesel, par contre, si vous circulez principalement en ville, portez-vous davantage sur une petite citadine essence !
Cette dernière respectera très certainement les probables nouvelles législations concernant le port de la pastille verte en centre-ville.



5 commen-Terres pour Rouler vert : essence ou diesel ?

  1. Adrien dit :

    Je suis bien d’accord avec vous : l’idéal serait de se tourner vers une voiture électrique ou une voiture hybride, mais quand on n’en a pas les moyens et que les déplacements sont longs, on n’a pas vraiment le choix et on pollue la planète sans même le vouloir..

  2. PASCAL Philippe dit :

    Les oxydes d’azote sont un point noir du diesel, mais les particules fines encore plus.

    Il y a largement plus de particules fines sortant d’un diesel que d’un essence.
    Et c’est d’ailleurs pour cette raison que l’Union Européenne va bientôt interdire leur vente…voire même leur circulation.

    Pour l’instant, les constructeurs français font la sourde oreille.
    Et lorsque ces décisions passeront, ils joueront les petites victimes qui ne savaient pas, alors qu’ils savent très bien depuis au moins 10 ans que cela ne va pas durer.

    Les conclusions scientifiques s’accumulent sur le rôle directement cancérigène des particules fines (cancer du poumon, bien sûr).

    Sans parler que lors d’un manque d’entretien, un moteur diesel est bien pire qu’un essence.
    Regardez autour de vous le nombre de voitures diesel qui fument plus qu’un camion ou bus diesel.

    On s’en est pris aux fumeurs pour le tabagisme passif. Mais les moteurs diesels (et essence aussi, mais moins) tuent bien plus de monde tous les ans, rien que par la pollution.
    Je ne parle même pas des accidents…

    • Michèle dit :

      Merci pour ton analyse pertinente Philippe. Je pense que tu as raison sur toute la ligne, et que les constructeurs font la sourde oreille depuis plus longtemps même…
      Existe-t-il un monde où les gens seraient responsables et n’attendraient plus que les décisions « vitales » viennent des autorités, mais d’eux-mêmes ?
      Arrêter de fumer, rouler moins vite, anticiper, rouler « fair-play » …etc seraient déjà des mesures qui, prisent par chacun, amélioreraient grandement le bien-être autour de nous.
      C’est mon avis et je le partage 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *