Comment se nourrir demain ou la fin de la faim

faim_monde_partage_470x260

Pour nous nourrir, nous allons devoir faire plus, avec moins…

Les dernières crises alimentaires ont réveillé tout doucement les marmottes de consommateurs que nous sommes.
Certains se posent enfin la bonne question : comment nourrir sainement les 7 153 280 559 terriens (recensement du mardi 20 août 2013 à 8 h 50 min et 37 s), sans épuiser les ressources de notre planète ?

Se nourrir correctement aujourd’hui relève presque de l’exploit pour les gens pressés : l’alimentation industrielle ne répond plus aux attentes de santé, de sécurité et de respect de l’environnement.

Suite à l’annonce, par un laboratoire hollandais, de la fabrication d’hamburgers in vitro (viande créée entièrement à partir de cellules souches de muscle bovin par le professeur Post), Bruno Parmentier nous explique que ces pseudo hamburgers ne sont pas la solution à la faim dans le monde et, pour lui, cette façon de se nourrir ne trouvera pas d’adeptes dans nos contrées.

Il  est l’auteur de plusieurs livres dont :
Nourrir l’humanité : les grand problèmes de l’agriculture mondiale au XXIe siècle
Manger tous et bien

Le constat :

Les besoins en alimentation des Terriens augmentent chaque année : toujours plus de terres, toujours plus d’eau, toujours plus d’énergie, toujours plus de chimie…

  • 1 milliard de personnes aujourd’hui ne mangent pas à leur faim
  • 2 milliards ne sont pas certaines d’avoir encore assez à manger dans les années à venir.

J’ai entendu ce matin, (comme chaque année malheureusement et de plus en plus tôt : voir la vidéo sous l’article), que la population mondiale aura consommé ce 20 août 2013 la totalité des ressources naturelles que la Terre est capable de renouveler en l’espace d’une année…
Et nous continuons à faire les autruches.

« Le problème de la famine dans le monde ne pourra se résoudre sans repenser notre agriculture et notre mode de consommation.bruno_parmentier_comment_nourrir_terre
Il est temps d’arrêter l’engrenage de la surproduction et de la surconsommation, on arrive au bout des limites de la planète.
Il faut apprendre à produire plus mais, en ponctionnant moins les ressources de la planète : moins d’énergies, moins d’engrais, de pesticides, d’eau…Etc
C’est là un défi de taille » [Bruno Parmentier]

Des solutions ?

Essayons de comprendre la nature.
L’agriculture écologique le fait depuis des décennies : au lieu d’intensifier les processus industriels sur la nature, on pourrait intensifier les processus écologiques.

Par exemple, la culture avec association de plantes : intégrer aux cultures fragiles celles qui éloignent les insectes, celles qui absorbent l’azote de l’air, replanter des arbres… etc.

Seriez-vous prêts, par exemple à remplacer la viande de vos repas au minimum deux jours par semaine ? Cette décision, prise à grand échelle serait le début d’un bouleversement à plusieurs niveaux.
Les oeufs bio, les céréales bio (Quinoa, Boulghour), les champignons…etc, sont des alternatives toutes simples à la viande.
Pour info, le quinoa est digeste, sans gluten, pauvre en lipides, riche en fer, en Oméga-3 et en protéines.
Les scientifiques le considèrent comme l’un des aliments les plus sains et complets au monde.
Une simple recherche sur votre navigateur préféré : « Recettes végétariennes » par expemple et c’est la manne céleste qui s’ouvrira à vous, « il n’y aura plus qu’à » vous mettre aux fourneaux, faisons preuve d’un peu de créativité nom d’une patate !

J’arrête ici l’article, il y aurait de quoi écrire des centaines de pages, je vous renvoie aux liens ci-dessous et à l’écoute attentive via le lecteur audio de l’entretient téléphonique de Bruno Parmentier au micro de Robin cornet sur Matin Pemière (RTBF – La Première) le 6 août dernier. (Cliquez sur la flèche pour lancer l’interview audio)

Bruno Parmentier sur Matin Permiere rtbf

Liens

Nourrir Manger : le site officiel de Bruno Parmentier
Il faut renouveler les techniques de production agricole : l’article suite à l’interview sur la RTBF
Dernières pistes pour lutter contre la faim dans le monde : Réflexions sur les alternatives à notre alimentation

Cuisine pop : un site de recettes végétariennes très élaboré
Mamapasta : des recettes simples et accessibles
Le kit des végétariens débutants

Vidéo



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *