BlowerDoor : les résultats du test d’étanchéité

blowerdoor_test_installation_bache_attentionalaterre_470x260

Le test d’étanchéité (BlowerDoor test) a eu lieu mardi à la maison, en voici les résultats.


Petit rappel de départ :

Pour faire simple, le vent crée une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur des bâtiments équivalent à plus ou moins 50 Pascal.

Il a donc été décidé que pour vérifier l’étanchéité d’un bâtiment, il suffisait de créer une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur égale à 50 Pa car elle donne une bonne image des sollicitations réelles de l’enveloppe d’une habitation en matière d’étanchéité. La mesure est faite dans les 2 sens : surpression et dépression.

Lorsque la maison est en dépression : le vent (froid en hiver) tente d’entrer dans celle-ci, il va donc refroidir la pièce.
Avoir une bonne étanchéité est donc primordial dans les bâtiments passifs ou basse énergie.
En cas de surpression de l’habitation : c’est l’air chaud intérieur qui s’échappe via les défauts d’étanchéité.fuite_fumigene_blowerdoor_attentionalaterre
Ces flux d’air sont le plus souvent repérés à la main, mais aussi à l’aide de pipettes fumigènes, d’anémomètres ultra sensibles, mais, lorsque la température extérieure est basse par rapport à celle de l’intérieur, l’utilisation d’une caméra thermique permet de travailler plus vite et de détecter les plus petits défauts.

Un bâtiment passif doit avoir une perte maximale de 0,6 fois son volume par heure sous une différence de pression de 50Pa.
Pour info, une maison traditionnelle, échange de 7 à 10 fois son volume/h

deshabillage_facade_attentionalaterre_comAvant de parler du test lui-même, il est utile de préciser comment a été réalisée l’étanchéité à l’air du volume habitable de notre maison!

– L’ensemble des murs a été, dans un premier temps, « déshabillé » des briques de parement et de la petite isolation en panneaux PU de 4cm existante.

– Sur les murs en blocs de béton a été placée une membrane freine-vapeur INTESANA. Cette membrane, après être passée sur le sommet des murs et sous la base de la charpente en pied de toiture, est prolongée sur les plafonds des chambres à l’étage par une membrane freine-vapeur INTELLO (freine-vapeur haute performance hygrovariable Etanche en hiver – ouvert en été).

– Pour « boucler la boucle », il faut en plus réaliser l’étanchéité des sols. Comme la maison est situé à côté d’une rivière, il n’y a pas de cave. La maison est donc construite sur un vide ventilé. Celui-ci nous sert actuellement à faire circuler un certain nombre de nouveaux conduits de chauffage, d’alimentation en eau de pluie et eau de ville, de conduits d’évacuation d’eaux usées et WC, etc… Le tout sera noyé en fin de travaux par une pulvérisation de mousse polyuréthane ce qui traitera les pertes thermiques importantes entre la maison et le vide ventilé tout en assurant l’étanchéité à l’air. (Icynene n’est pas aussi écologique qu’annoncé, la moitié du produit contient des éléments chimiques et est moins performante que le Polyuréthane projeté pour une même épaisseur…)

Le BlowerDoor test

Tels des examinateurs du bac, André Baivier et Pierre Brandt (spécialistes chez Isoproc) ont débarqué mardi à la maison avec tout le matériel nécessaire à la détection des fuites d’air.

En quelques minutes, tout était en place, (voir les vidéos ci-dessous) et le BlowerDoor test pouvait commencer par la mise en dépression du bâtiment.
NB: Pour les « détails » de mise en œuvre du matériel nécessaire au BlowerDoor test, voir l’article précédent: BlowerDoor test d’étanchéité l’air)

Le test fut tout de suite arrêté car de grosses entrées d’air empêchaient la mise en dépression de l’intérieur de la maison. Nous avons refait tout le tour, et effectivement, les tuyaux de la VMC n’avaient pas été bouchés : de petits ballons ont donc été gonflés afin d’obturer ces entrées d’air.

Comme le bâtiment est en complète rénovation également au niveau des conduits d’évacuation d’eaux usées et WC, ces ouvertures ont dû également être obturées par des ballons et des morceaux d’autocollant ont scellé les évacuations d’eau.

Résumé des failles mises à jour lors du test d’étanchéité

La réalisation du test d’étanchéité à l’air a montré plusieurs fuites, dont les principales peuvent être rectifiées, en voici un aperçu :

Comme précisé plus haut, le vide-ventilé n’a pas encore été traité.
L’étanchéité à l’air entre maison et vide ventilé n’est donc pas encore assurée.

  • Nous avons donc constaté des fuites d’air dans les bacs des convecteurs du salon et de la salle à manger => la projection de polyuréthane depuis le vide ventilé pourra contribuer à améliorer l’étanchéité à l’air de ces convecteurs.
  • Nous avons également constaté des entrées d’air au pied de toutes les portes et portes-fenêtres du rez. Le test fumigène a permit de déceler que l’air provenait des fondations et du vide ventilé et non d’un passage entre le châssis de porte-fenêtre et le seuil => Il faudra procéder à l’enlèvement du joint moussé sur une hauteur de +/- 1cm et le remplacer par un joint de mortier hydrofuge qui fera le joint entre le carrelage et le seuil de chaque porte-fenêtre.chassis_filet_membrane_attentionalaterre
  • Entrées d’air également par les anciennes tuyauteries de chauffage. Ces tuyauteries qui ne sont plus utilisées ont été coupées à ras du sol => elle devront être bouchées avec du mortier hydrofuge.
  • Tablette intérieure de toutes les baies de fenêtres : le plafonneur a noyé la membrane d’étanchéité CONTEGA PV avec son filet dans le plafonnage. Certaines baies sont à vérifier car le plafonnage ne remonte pas complètement jusqu’au châssis.
  • Étanchéité autour des gaines de ventilation de la VMC : il sera impératif de la travailler au niveau du passage de ces gaines de ventilation à travers le plancher du grenier (sortie du volume étanche).
  • L’étage habitable de notre maison se trouve partiellement dans le toit. Plusieurs défauts d’étanchéité ont été détectés au pied des versants intérieurs => il semble opportun de placer une membrane du type CONTEGA PV au raccord entre le freine vapeur INTELLO et le plafonnage existant vertical. Le plafonnage est à refaire sur ces pans de mur afin d’assurer correctement la liaison avec le freine-vapeur.
  • Le plafonnage de tous les murs intérieurs n’est pas encore terminé. Par conséquent, on constate des entrées d’air à travers les blocs de béton … air qui finit donc par entrer dans le volume protégé par les prises de courant par exemple => intérêt d’utiliser des boîtiers électriques étanches et de soigner le plafonnage de tous ces murs.
  • Projection de polyuréthane sur 10cm d’épaisseur sous les hourdis du rez. Cette phase ultime des travaux améliorera l’étanchéité à l’air générale du bâtiment, et permettra de noyer tous les câbles électriques et les tuyauteries sanitaires et de chauffage.
  • Le placement des nouveaux châssis de fenêtres / portes-fenêtres (triple vitrage avec châssis PVC pour habitation passive épaisseur 90mm) vient d’être terminé et quelques fuites ont été mise à jour => Resserrage des ouvrants des châssis de portes et fenêtres.

Résultat de cette première session de juin

2,3 volume par heure sous 50 Pa … nous espérions 2, mais il sera possible d’atteindre 1,8 vol/h … mais il y aura du boulot d’ici le 30 juin où nous ferons notre 2ième test … tout le monde s’active !

Ce qui est certain, c’est que nous ne regarderons plus jamais une prise de courant sur un mur extérieur ou un tout petit « jour » dans un châssis de fenêtre comme auparavant …

Liens

Les règles de base pour isoler d’une façon durable et efficace (PDF)
Isoproc Institut : des cours pour particuliers et professionnels
La maison passive : étanchéité

Livres

Maisons passives : principe et réalisations
Le contrôle d’étanchéité
Le grand livre de l’isolation : Solutions thermiques, acoustiques, écologiques et hautes performances



10 commen-Terres pour BlowerDoor : les résultats du test d’étanchéité

  1. kaalr dit :

    L’url sur le toit est réelle ou seulement pour la photo ?

  2. kaalr dit :

    50 Pa ça fait de la pression ->

  3. véro dit :

    wow quel boulot !!
    moi aussi je te remercie pour ce reportage. C’est très intéressant.
    Vivement la suite !

  4. Michèle dit :

    😉 Oui, et normalement, nous serons prêts pour le clap final !! Belle semaine à toi et merci.

  5. youyouk dit :

    Merci pour ce reportage complet, et on croise les doigts pour « Blowerdoor 2, le retour » 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *