BlowerDoor test d’étanchéité à l’air

blower_door_test_etancheite_air_470x260

Le BlowerDoor test : test d’étanchéité à l’air (ou test d’infiltrométrie) est prévu pour mardi prochain à la maison.

Ta-Dah !! … Tout le monde retient son souffle (sans mauvais jeu de mots !), du menuisier au couvreur, en passant par l’architecte, car c’est toujours un moment crucial dans la construction ou la rénovation d’une habitation.

Nos travaux de rénovation ont débuté en janvier, nous en sommes à présent au stade du « gros-oeuvre fermé ».  C’est donc le moment idéal pour effectuer le BlowerDoor test sur le bâtiment rendu étanche, mais pas encore terminé, ce qui permettra de corriger les imperfections avant de passer aux finitions.

Sans être passive, cette rénovation vise une très bonne efficacité énergétique.

Un test BlowerDoor permet de mesurer l’étanchéité à l’air d’un bâtiment, d’y détecter les fuites d’air et d’y remédier. C’est un des points importants à améliorer pour limiter les pertes thermiques.

Test BlowerDoor : comment ça fonctionne ?

L’étanchéité à l’air d’une habitation se détermine via une mesure de pressurisation.
– Pour les besoins de cette mesure, on dispose dans une porte (ou une ouverture de fenêtre) une toile de nylon qui permettra d’étanchéiser la porte d’entrée en ne laissant passer l’air qu’au travers d’un ventilateur, au débit réglable, (ou des ventilateurs si l’habitation est grande), qui mettra le lieu en dépression.
– Un appareil de mesure indiquera le volume d’air brassé par le ventilateur.
– Un opérateur introduira les données obtenues dans un programme informatique.fuites_air_detectees_blower_door_test_etancheité

Test d’étanchéité : mode d’emploi

Toutes les portes et fenêtres de l’enveloppe du bâtiment seront fermées
Toutes les portes intérieures seront ouvertes
– Les dispositifs de ventilation (mécanique ou naturelle) seront obturés

Une fois ces « détails » ok, le ventilateur est mis en route afin de mettre la maison en dépression.
Plusieurs tests sont effectués avec différents débits du ventilateur.
Un appareil de mesure, relié à un ordinateur va calculer la différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur pour les différents débits (correspondant à différentes vitesses de rotation du ventilateur).

A l’issue de la mesure, on obtient une série de couples de mesure « pression / débit ». Une personne compétente pourra alors lire et interpréter les résultats.

Pendant la durée du test, le responsable de l’opération part à la recherche des infiltrations parasites, en général à l’aide d’un générateur de fumée artificielle. Celle-ci s’infiltrera aux endroits perméables.
(On utilise aussi la thermographie infrarouge avec visualisation des endroits qui ont été refroidis par le passage de l’air provenant de l’extérieur, ou un anémomètre qui détecte le déplacement de l’air à l’endroit de l’infiltration).

Dans les vidéos ci-dessous, vous aurez un petit aperçu des différentes opérations.

Durant le test filmé (vidéo 1), les opérateurs obtiennent un taux de renouvellement d’air de 1,25 volume à l’heure, (une maison passive obtient un taux moyen de 0,6). Le parc immobilier belge (très énergivore) obtient une moyenne de 10!
Nous espérons atteindre un taux de 2
Rendez-vous la semaine prochaine pour le résultat !!

Pour terminer, il faut savoir que c’est dans une maison bien étanche à l’air que la ventilation double-flux (VMC) offrira la meilleure performance, mais ceci fera l’objet d’un prochain article.

Première vidéo : extraite de Matière Grise – RTBF

Deuxième vidéo : extraite du site CSTC et réalisée en collaboration avec plusieurs acteurs de terrain et avec le soutien d’Innoviris (Institut bruxellois pour la recherche et l’innovation).

Liens

Le CSTC : Centre Scientifique et Technique de la Construction
Trouver un expert « Blowerdoor » près de chez vous
Nouveaux critères pour tous les nouveaux dossiers de logements introduits en vue d’obtenir une attestation (Belgique)
Certification BBC/ Effinergie – Test de perméabilité à l’air



2 commen-Terres pour BlowerDoor test d’étanchéité à l’air

  1. véro dit :

    Très intéressant !
    Grand merci de faire partager vos travaux : ça peut nous aider au cas où..

    • Michèle dit :

      Nous étions allez voir des maisons passives et des maison en rénovation avant de nous lancer, c’est pour cela aussi que je partage ! Merci pour ta visite virtuelle 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *